La conversion thermique à basse température

Publié le par THE-Technicien

La conversion thermique à basse température  


Les serres

Les serres pour cultures florales ou maraîchères sont connues depuis longtemps; elles assurent des récoltes précoces. L'effet de serre peut être avantageusement complété au moyen d'un réchauffage par ruissellement sur les parois, en faisant appel à la géothermie basse température ou à la récupération de rejets industriels, ceux des centrales électronucléaires par exemple. 
 


Les capteurs solaires

Les capteurs solaires plans sont constitués d'un caisson fermé par un couvercle en verre, et renfermant une canalisation parcourue par de l'eau (fluide caloporteur). Tout l'intérieur est peint en noir de façon à absorber le maximum de rayonnement; le rendement d'un capteur bien réalisé dépasse 50 % et permet de produire l'eau chaude sanitaire d'une habitation. La température atteinte ne dépasse pratiquement pas 80 °C. Le couplage de capteurs solaires avec un chauffe-eau électrique assure la fourniture d'eau chaude quelles que soient les conditions d'ensoleillement; le gain d'un tel chauffe-eau solaire peut être estimé à environ 50 % de la dépense annuelle, avec un amortissement du surcoût d'installation sur une dizaine d'années.



Les maisons solaires

Le rayonnement solaire peut aussi servir à chauffer directement des locaux d'habitation; des maisons solaires ont été expérimentées dans des sites variés, les meilleurs étant ceux qui correspondent à un ensoleillement annuel maximal. La construction doit être fermée vers le nord, ouverte au sud; la collecte de l'énergie se fait par les murs, des panneaux solaires, et éventuellement par une serre; un système de chauffage d'appoint doit être prévu. Les difficultés proviennent de l'irrégularité du rayonnement, suivant la latitude du lieu, la saison, l'heure de la journée, et l'état de l'atmosphère; de plus, le soleil manque essentiellement quand on en a le plus besoin, de l'automne au printemps. Un stockage de la chaleur est donc primordial, et de préférence sur une longue période, afin d'utiliser en hiver la chaleur captée et stockée pendant l'été.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Installateur caméra de surveillance 10/04/2014 11:57

Toujours des articles très intéressants merci pour les infos !!

econergie 91 l'energie du futur 20/08/2010 14:45


Il existe deux types de capteur solaire les thermiques dont tu parle mais également les photovoltaique qui sont moins intéressants pour un rendement de 10%.
De plus pour le solaire thermique a tube il existe également un type CPC qui grâce a des paraboles permettent des dépasser les 80 °C.